RESEAU DES CHAMBRES D'AGRICULTURE DE L'AFRIQUE DE L'OUEST
Recao

image

Le Réseau des Chambres de l’Agriculture d’Afrique de l'Ouest dont le siège est à Bamako a été créé en mai 2001. C’est une association professionnelle à but non lucratif dotée de la personnalité juridique et de l’autonomie financière. Il est né de la volonté des Chambres d’Agriculture du Bénin, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Mali et du Togo d’unir leurs efforts en vue de la promotion de l’agriculture en Afrique de l’Ouest. Le RECAO s’est assigné les missions suivantes :

  • Informer et former les responsables et ressortissants des chambres d'agriculture ;
  • Assurer la représentation de ses membres aux plans régional et international ;
  • Renforcer le dialogue entre les secteurs public et privé agricoles,
  • Promouvoir la professionnalisation de l'agriculture et une meilleure intégration du secteur agricole à l'économie en général aussi bien à l'échelle nationale que sous régionale ;
  • Favoriser la concertation et la coopération entre les chambres d'agriculture membres du RECAO et entre le RECAO et les autres organisations professionnelles de la sous-région.

Le réseau s'est par la suite élargi par l'adhésion des Chambres d'agriculture du Burkina Faso en 2005, et du Niger en 2006.
Les statuts du RECAO prévoient au demeurant la possibilité d'adhésion d'autres chambres d'agriculture des pays de l'Afrique de l'Ouest.
L’intérêt d’une association des chambres d’Agriculture en Afrique de l’Ouest réside essentiellement dans l’originalité du modèle « chambre d’agriculture », un modèle fédérateur.

Les Chambres d’Agriculture membres du RECAO constituent en effet des institutions agricoles dotées d’un statut d’établissement public à caractère professionnel ; elles assurent d’une part, la représentation professionnelle des ruraux auprès des pouvoirs publics et des partenaires du secteur agricole ; d’autre part une mission d’appui conseil sous forme de formation, d’information et de structuration professionnelle de leurs ressortissants. Ceux-ci sont constitués, dans leur diversité, par les exploitants individuels et les groupements privés opérant dans les sous-secteurs de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’exploitation forestière.

Le RECAO est donc un cadre de dialogue et de concertation pour les professionnels du secteur agricole d'Afrique de l'Ouest et un instrument d'appui pour la professionnalisation de l'agriculture et à la promotion de l'intégration sous régionale.

image